L’hydrothérapie du côlon: comment ça se passe ?

Publié dans Bien être|Santé, soins

9 Juin 2015

Ce n’est plus une énigme, nettoyer le colon régulièrement est la meilleure façon de traiter la constipation et l’insuffisance fécale. C’est également un bon moyen pour préserver la santé de l’appareil digestif. Les praticiens devront respecter les étapes suivantes pour ce genre de thérapie.

 

Irrigation du côlon : la première visite

Un spécialiste en hydrothérapie de colon digne de ce nom comme www.hygialcolon.fr, ne propose pas, dès le premier rendez-vous, une intervention. Il se donne assez de temps pour bien connaître son patient, afin d’établir un bilan de santé et une relation de confiance. C’est au cours de cette première visite également que le praticien devra répondre aux questionnements de son patient et le rassurer sur l’intervention.

 

Irrigation du côlon : l’intervention

Un autre rendez-vous sera proposé pour l’irrigation du côlon. Une serviette ou un drap sera utilisé par le praticien pour couvrir son patient, déjà allongé sur le côté ou sur le dos. Il introduira par la suite dans le rectum une canule dotée de deux conduits indépendants. L’un de ces deux conduits assurera l’acheminement de l’eau dans l’intestin. L’autre servira à l’évacuation de l’eau usée.

Lavement colonique

Irrigation du côlon : fréquence

Pour bien nettoyer le côlon, le praticien ne se contente pas d’une seule intervention. Le cycle pourra donc se répéter plusieurs fois au cours d’une seule séance. En cas de besoin d’un grand nettoyage, le praticien recommande souvent plusieurs interventions durant une courte période. Pour les patients souffrant d’un problème chronique, il faut au moins une hydrothérapie annuelle.